Début du combat : 17/01/2019

Libérer la Baie de Biscayne des prospections pétrolières en 2019!

 

Surfrider Foundation Europe, avec son antenne espagnole en charge de l’action, a l’opportunité de mener un combat contre les prospections pétrolières dans les eaux de la Baie de Biscaye. Nous sommes en mesure de convertir notre travail déjà réalisé dans les eaux méditéranéennes afin d’empêcher Shell et Cairn d’effectuer des prospections pétrolières dans cette Baie.

 

RÉSUMÉ DE LA SITUATION

Après un appel d’offre lancé par l’État espagnol pour mener des projets d’exploitation des ressources naturelles, les sociétés Capricorn Spain Limited et Shell Upstream Spain BV ont conjointement demandé ces permis le 1er août 2013. Le 1er octobre 2014, le Bulletin officiel de l’État espagnol (BOE) a publié une résolution de la Direction générale de la politique énergétique et des mines du ministère de l’Industrie, de l’Energie et du Tourisme, par laquelle les demandes de cinq permis de recherche d’hydrocarbures nommées « Mesana 1 », « Mesana 2 », « Mesana 3 », « Mesana 4 « et » Mesana 5 « , situés dans le golfe de Gascogne, au large des côtes basques, ont été publiés.

Après la résolution au sein du BOE demandée par la législation en vigueur, l’administration publique doit ouvrir la période des offres concurrentielles, qui est à ce jour, toujours ouverte. Comme aucun permis n’a encore été délivré, les conséquences juridiques et économiques pour l’État sont encore limitées.

LES DÉFENSEURS

Surfrider Espagne, par l’intermédiaire de son bureau de Saint-Sébastien, dirigera l’action. Surfrider Espagne fait également partie d’Allianza Mar Blava, une coalition de 126 organisations représentant le secteur public, le secteur privé et la société civile, qui se consacrent à la décarbonisation de Mar Blava, la zone catalane de la mer Méditerranée. Nous pourrons ainsi compter sur leur soutien pour des questions juridiques, techniques et de communication.

PROBLÈME ENVIRONNEMENTAL

Les explorations et les forages pétroliers sont un des facteurs majeurs du changement climatique et constituent ainsi une menace directe pour la côte atlantique, ses utilisateurs et la faune ambiante. Nous sommes confrontés à de nombreux problèmes de changement climatique au niveau mondial, qui impactent fortement les zones marines et le littoral. Plusieurs défis environnementaux spécifiquement liés à l’acidification des océans, à la gestion intégrée des rives ou même à la conservation et à la planification du littoral apparaissent donc. De même, les territoires d’outre-mer étant particulièrement vulnérables au changement climatique, une attention particulière est nécessaire, de même que des actions préventives et d’adaptation dans ces zones.

Pour en savoir plus → https://www.surfriderdefenders.org/discover-more/development/.

CONTEXTE JURIDIQUE

L’actuel gouvernement espagnol s’est déclaré favorable à l’interdiction des explorations d’hydrocarbures dans les mers. L’actuel ministère de l’Environnement a récemment approuvé d’importantes mesures législatives et de protection, telles que le corridor des mammifères marins dans la région méditerranéenne proche de Barcelone, afin d’éviter de nouveaux projets de prospections pétrolières.

A l’Est, les autorisations « Mesana 2 » et « Mesana 5 » sont affectées par un accord conclu entre les gouvernements espagnol et français sur la frontière entre les plateaux continentaux séparant les deux États du golfe de Gascogne, signé à Paris le 29 janvier 1974 (BOE du 9 juillet 1975).

NOTRE DEMANDE

L’objectif principal de cette action est d’interdire les explorations pétrolières dans cette région, en mettant en place une plateforme pour la société civile permettant la sensibilisation des citoyens sur la nécessité de la décarbonisation et les impacts sur les écosystèmes marins par les explorations pétrolières et gazières. Pour ce faire, nous souhaitons obtenir le retrait définitif des cinq demandes de permis de prospection pétrolière appelés « Mesana », demandés par Cairn Energy et Shell, et également soutenir la proposition législative visant à interdire les prospections pétrolières dans les eaux méditerranéennes qui représente le premier pas vers l’interdiction totale dans les eaux espagnoles.