Début du combat : 13/08/2015

Fight won by : Fanny

Le lieu-dit Aygue Rouye en bordure de la RD 9163 sur la commune de Beaucens est dans une situation critique depuis de nombreuses années. Active de 1973 à 1985, la décharge de Beaucens comptait, à l’arrêt de son activité, plus de 50 000 tonnes de déchets enfouis provenant d’une trentaine de communes. Elle est située en partie sur le lit majeur du Gave de Pau sur sa partie Est et Nord-Est et est bordée par le ruisseau du Hontamu. Ce cours d’eau jouxte la décharge et se rejette dans le gave à l’aval du site confronté lors de fortes pluies à des crues.

Nous sommes en plein dans un projet d’aménagement du territoire qui n’a pas de sens.

L’année 2013 est une année noire (enfin, comme d’autres avant elle…). En effet les fortes crues ont permis au Gave de s’infiltrer dans la décharge libérant ainsi 40 000 tonnes de déchets qui se sont dispersées par le biais des courants en aval du Gave et jusqu’à l’océan. C’est bien là le destin de toute l’eau de nos fleuves et rivières et donc de tout ce qu’ils charrient….

Aujourd’hui encore les berges portent les nombreux stigmates de ces crues. Face à cette catastrophe environnementale le Syndicat Intercommunal de Ramassage et de Traitement des Ordures Ménagères (SIRTOM) de la Vallée d’Argelès-Gazost, exploitant du site jusqu’à sa fermeture, demande que des travaux soient effectués au Syndicat Mixte du Haut Lavedan (SYMIHL). L’objectif étant de purger les déchets enfouis et stockés en surface sur la rive droite du Gave. Pour effectuer ces travaux le SIRTOM demande dans la même année des études pour estimer les volumes des déchets à traiter à l’entreprise Fondasol.

En septembre 2014 face à l’urgence environnementale des travaux pour assainir les lieux ont été mis en place, et ce dans l’objectif de nettoyer les 11 000 tonnes de déchets restants sur le site. Les travaux ont permis de  faire le tri des déchets, de réhabiliter les résiduels minéraux ainsi qu’une opération de terrassement. La fin des travaux était prévue pour le 31 octobre 2014.

La réalité n’a cependant pas rejoint les ambitions…

L’antenne Surfrider Côte Basque s’est, depuis longtemps, mobilisée pour alerter quant à la catastrophe que représente la décharge. Comment, en effet, peut-on tolérer une décharge drainée par un cours d’eau qui pourrit ainsi tout un environnement sur des dizaines de kilomètres ?

A titre d’exemple, l’antenne Surfrider Côte Basque a organisé une Initiative Océane à l’aval de Beaucens afin de sensibiliser les populations et d’interpeller les média au travers d’une opération de nettoyage des berges. Le 4 octobre 2014, ce sont près de 130 personnes qui se sont mobilisées et qui, en combinant leurs efforts, ont pu dépolluer des centaines de mètres de berges.

Le 18 mars 2015 deux nouveaux Gardiens de la Côte Geoffroy Cassagne et Fanny Sauret, de la base de loisirs Oh La La Eaux Vives (Montaut, 64), soutenus par l’antenne Côte Basque Surfrider ont décidé de décliner leur engagement de longue date dans la lutte contre cette source de pollution qu’est la décharge de Beaucens. Le dossier Gardien de la Côte a ainsi enfin vu le jour.

Du 18 au 22 mars 2015 et dans le cadre des Initiatives Océanes l’antenne Surfrider Côte Basque a organisé une descente du Gave de Pau depuis la décharge de Beaucens en rejoignant l’Adour puis Anglet. Cette action a été l’occasion de collecter des déchets mais aussi de sensibiliser les publics par le biais d’événements (descente en rafting, ateliers participatifs).

Les actions de sensibilisation des gardiens permettent aujourd’hui une réelle prise de conscience des municipalités qui sont désormais ouvertes à une action de concertation. Les Gardiens de la Côte resteront attentifs au nettoyage effectif des berges à l’aval de l’ancienne décharge.

Le Gardien

Fanny