Début du combat : 08/08/2018

Libérez les océans des prospections pétrolières et protégez les fonds marins!

Surfrider Foundation Europe s’est associé à Alianza Mar Blava pour lutter contre sept compagnies pétrolières soutenant un projet de recherche majeur intitulé « Uncovering the Mediterranean Salt Giant », également connu sous le nom de MEDSALT-2. L’alliance a sollicité notre soutien afin de renforcer leur communication destinée à la mobilisation du plus grand nombre de personnes possible, mais aussi dans le but d’obtenir des conseils en ce qui concerne le droit européen. Les prospections et les forages pétroliers sont des menaces directes pour les littoraux méditerranéens, pour leurs usagers et pour l’ensemble de la faune environnante.

RÉSUMÉ DE LA SITUATION

L’action a commencé en réponse à la proposition d’une étude majeure appelée « MEDSALT-2 ». Le projet a pour objectif d’étudier les ressources pétrolières de la Mer Baltique, avant que ça ne devienne trop risqué en raison de la géologie des couches de sels recouvrant les potentiels gisements d’hydrocarbure. Afin de « révéler » ces ressources sismiques, les armes sismiques sont utilisées pour envoyer des ondes sonores de 250db vers le sous-sol océanique afin d’en déterminer les caractéristiques géologiques. Elles sont utilisées dans le but de trouver du pétrole et du gaz dans les profondeurs des fonds océaniques.

LES DÉFENSEURS

Surfrider Foundation Europe a récemment rejoint Alianza Mar Blava, et notre section locale de Barcelone est prête à agir en tant que Gardiens de la côte pour apporter son soutien à cette action.

PROBLÈME ENVIRONNEMENTAL

Ces projets concernent la zone de la mer Baléares entre les îles d’Ibiza et de Majorque et le sud-est d’Ibiza et de Formentera. Le navire scientifique OGS Explora équipé d’un système d’armes sismiques et d’un système d’hydrophone serait utilisé pour le développement de la campagne océanographique.

Ces armes sont si bruyantes qu’elles perturbent, blessent ou bien même tuent la faune marine. Elles ont aussi des répercussions négatives sur la pêche et sur l’activité économique du secteur côtier. Ces armes sismiques sont remorquées derrière des navires et tirent de forts coups d’air comprimé à travers l’eau dans le les fonds marins, leur écho est renvoyé à une batterie de capteurs en surface puis analysé pour recueillir des informations sur le pétrole et les gisements de gaz enfouis dans les fonds océaniques. Concernant leurs impacts sur la biodiversité marine, par exemple cela peut représenter un réel danger pour les tortues en endommageant leur coprs, leur crâne ainsi que leur carapace.

«C’est une occasion pour la communauté scientifique de partager des objectifs, des données, des compétences et des outils avec l’industrie, l’intérêt considérable suscité par l’exploration pétrolière et gazière, ainsi que par les dangers qui en découlent, qui cible les gisements de sel profond». Cette phrase résume les raisons de notre action. Le projet de recherche « Découvrir le géant méditerranéen du sel », également connu sous le nom de MEDSALT-2, constitue une menace directe pour la mer des Baléares.

CONTEXTE JURIDIQUE

Le projet MESALT-2 a d’ores et déjà été traité en 2016 et n’avait pas reçu les autorisations du ministre espagnol de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation (MAGRAMA, aujourd’hui MAPAMA). En effet, à la suite des allégations reçues à l’encontre de sa réalisation, le ministre avait déjà reconnu dans sa résolution en date du 29 juillet 2016, que le projet MESALT-2 pouvait engendrer d’importants impacts irréversibles pour l’environnement, et décida ainsi de ne pas financer le projet.

Cependant, la Direction générale des relations économiques européennes du ministère espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération a publié dans le journal officiel étatique du 21 avril 2018 une annonce afin d’entamer une consultation publique concernant la proposition d’utiliser des armes sismiques dans le cadre de recherches exploratoires. Pour le moment, ce projet a de fortes chances d’être annulé, mais de nouveaux projets pourraient voir le jour.

NOTRE DEMANDE

Notre objectif est de mettre un terme aux futures explorations de pétrole, aux dommages causés par les canons à air comprimé et aux futurs déversements de pétrole en promouvant une législation stricte.

Chronologie des faits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *